Améliorez votre santé au naturel

 

Suite à des recherches personnelles et des études en HoméopathieNaturopathie, Nutrithérapie et Phytothérapie à l’école de Naturopathie de Genève, je suis à même de vous proposer un coaching santé personnalisé afin d'améliorer votre qualité de vie.

 

Voici quelques principes de base sur ces diverses thérapies qui sont utilisés dans mes productions culinaires ou cosmétiques.

 

Homéopathie

 

L’homéopathie est une thérapie qui repose sur le principe de similitude. Tout substrat capable de provoquer des symptômes chez un sujet sain est en mesure de guérir des symptômes identiques chez un sujet malade. Autrement dit, cette loi est l’application de l’adage « soigner le mal par le mal ».

 

L’homéopathie à été fondée en 1796 par le médecin allemand Samuel Hahnemann qui a développé les bases scientifiques et philosophiques de cette méthode de guérison thérapeutique. Hahnemann énonça la loi des semblables déjà démontrée au 5ème siècle avant J-C par HIPPOCRATE « Les semblables sont guéris par les semblables ».

 

Autre caractéristique de l’homéopathie

le médecin homéopathe prend en compte la personne qui souffre dans sa globalité et pas seulement sa maladie.

 

Les traitements homéopathiques assistent tout d’abord le corps et l’esprit, stimulent en douceur l’énergie naturelle du corps et sont considérés sans dangers de part les doses très dilués. L’homéopathie est une médecine à part entière, son rayon d’action porte sur l’ensemble des troubles courants. Les maladies graves ou les troubles lésionnels importants ne peuvent en revanche pas être guéris par l’Homéopathie, il est possible au mieux d’apporter un soulagement de certains symptômes. Le travail de l’homéopathe, à travers la consultation, sera notamment de cerner l’histoire du patient en se servant des symptômes manifestés dans leur expression objective mais également subjective en analysant les circonstances dans lesquelles ils apparaissent.

 

La préparation des médicaments homéopathique obéit à deux principes : la dilution et la dynamisation:

  • La dilution consiste à diluer les substances de base jusqu’à l’obtention d’une dose infime.

  • La dynamisation est tout aussi essentielle : il faut agiter la substance obtenue afin que l’eau et l’alcool s’imprègnent de l’essence de la substance mère.

                                                                                 

Une scéance type

Une première séance d’une heure minimum est nécessaire pour acquérir une vue globale du processus pathologique qui marque l’histoire du patient. Des informations sur le quotidien et la vie privée permettent de préciser au mieux le traitement à suivre. La séance peux durée entre 60 minutes et 120 minutes au début de la prise de contact, puis au fur et à mesure que le traitement ce précise le temps des séances diminue.

 

Les consultations

La durée des consultations varie selon vos besoins, de 30 minutes pour le suivi d’un traitement ou pour les troubles aigus, à 1h30 pour établir un bilan de santé complet. Le nombre de séances varie en fonction de vos besoins, de la nature de la maladie à traiter. En aigu une seule séance est souvent suffisante, en maladie chronique plusieurs séances sont en général nécessaires. L’approche homéopathique que je pratique est dite « Uniciste », elle consiste à prescrire un seul remède à la fois correspondant à votre problématique à un moment donné. Le tarif est défini en fonction de la durée de la séance, soit de 50.- à 130.- CHF

 

Naturopathie

 

Art de vivre et médecine du bien-être, la naturopathie nous enseigne comment conserver et optimiser notre capital santé au quotidien. La naturopathie est un concept de santé, qui considère l’équilibre du corps en fonction de son environnement. Cette science thérapeutique se pratique sur les force qui déterminent et assurent la santé (à l’inverse de la médecine traditionnelle qui développe surtout une connaissance de maladies)

 

Fondée sur le principe de l’énergie vitale de l’organisme, cette discipline millénaire nous offre la possibilité de retrouver forme et vitalité par des moyens exclusivement naturels. En cas de maladie, elle permet aussi d’accompagner les processus d’auto régénération du corps par l’utilisation de techniques ayant prouvé leur efficacité

Tout au long de ces phases, nous les expliqueront dans les  techniques que nous propose la Naturopathie et que nous détaillons dans la page suivante.

 

L’être humain est considéré comme un tout, un écosystème, avec ses cycles et ses facultés d’autorégulation. Cet écosystème est un environnement organique composé de:

  • Fluides, assurant les trasmissions nutritives et d’éliminations, ainsi que les ordres enzmatiques et immunitaires

  • Muscles  assurant la transmission de mouvement

  • Nerfs, trasmettant les information sensitive externes et internes ainsi que les ordre moteurs des centre nerveux (cerveau, plexus)

  • Structures osseuses, assurant la charpente solide

  • Organes nobles, structures de communication asurant l’orientation et les échanges dans l’espace interne et externe, ansi que de tranformation.

 

La démarche de soins en Naturopathie est basée sur deux facteurs:

LE TERRAIN (notre corps) et L’ENERGIE VITALE qui l'anime.

 

Comment le terrain se dégrade-t-il? Plusieurs éléments vont favoriser cette dégradation: les surcharges, les carences. La maladie survient quand l’organisme, saturé de déchets, fait baisser l’énergie vitale.

 

Les outils de soin

Une action sur la sphère psycho-émotionnelle: harmonisation, solutions pour éliminer, atténuer ou mieux gérer les surcharges et les carences (élixirs floraux, drainage, relaxation…).

 

  • Si nécessaire, une action visant à stimuler la force vitale sans laquelle aucune auto-guérison n’est possible.

  • Un régime alimentaire individualisé (réduction calorique, associations alimentaires, menus hypotoniques et végétariens.

  • Le drainage

  • Mise en place d'un programme d’hygiène psycho-émotionnelle.

  • Désincrustation tissulaire. Drainage général ou spécifique (avec techniques naturopathiques adaptées) plus ou moins long et profond en fonction de la force vitale, des réserves minérales et nerveuses.

  • Conseils alimentaires personnalisés tenant compte de la problématique. Réforme plus profonde si nécessaire: monodiète, alimentation ancestrale, méditerranéenne, selon le groupe sanguin.

  • Revitalisation / stabilisation

  • Compléments anti-carences (vitamines, minéraux, oligo-éléments)

  • Stabilisation : Programmes alimentaires et d’hygiène de vie personnalisés, stabilisation des problèmes chroniques.

  • Chaque phase (cure naturopathique) est espacée de 3 semaines à 1 mois. Elles sont progressives et hiérarchisées.

  • Le schéma protocolaire n’est pas fixé et peut-être adapté à la personne et à sa problématique.

 

 

Nutrithérapie

 

La Nutrithérapie est née au siècle passé. En terme de nutrition, une prise de conscience s'est faite, suite aux nombreux désastres en termes de santé publique, l’explosion à proportion épidémique des cas d’obésité, de diabète, de cancer, de maladie d’Alzheimer.

 

Avec la naissance de la science moderne nous avons pu commencer à explorer les fonctionnements de nos organes et de nos cellules. Mais même avec toutes ces recherches, la science n’a encore pu comprendre le corps humain dans sa totalité, tellement ce dernier est complexe.

 

Les connaissances actuelles de la physiologie et du métabolisme du corps humain sont issues de multiples expériences  de laboratoires qui permettent de mettre en lumière les nombreux protagonistes de notre être biochimique.

 

Nutrithérapie: Conseils importants de choix d’alimentation

 

  • Une alimentation naturelle ou BIO (sans pesticides, sans engrais, sans mutation génétique)

  • Eviter les plats préparés, conserves ou autres produits dénaturés. Préparez vos repas à partir d’aliments frais et de saison.

  • Privilégier les aliments complets plutôt que les produits raffinés.

  • Consommer des légumes et fruits crus

  • Frugalité

  • Respecter les associations alimentaires qui facilitent le travail digestif

  • Pratiquer une mono diète* ou un jeûne* pour permettre à votre corps de se nettoyer.

 

De nos jours, de nombreux a priori empêchent toutefois la médecine de prendre en compte l’alimentation à sa juste valeur dans l’évolution de l’état de santé des êtres humains. Et pourtant, c’est elle qui apporte au corps la totalité des nutriments indispensables afin qu’il puisse fonctionner de façon optimale, à tous les moments de la vie et dans toutes les circonstances et situations.

 

Les aliments ne deviendront nutriments qu’après une bonne digestion: vitamines, minéraux, acides gras essentiels et acides aminés sont indispensables, de même qu’une quantité suffisante d’antioxydants, de glucides et de lipides, pour éviter les carences, mais aussi afin d’agir en profondeur dans les cellules. Ces nutriments  et micronutriments obtenus grâce à une alimentation saine serviront  à l’utilisation préventive et curative de toutes les étapes de notre métabolisme. Ainsi une répartition harmonieuse de la ration alimentaire au cours de la journée. Et enfin, c’est une alimentation suffisante en quantité, mais pas excessive.

 

Comment digère-t-on nos aliments?

 

Le temps de digestion des familles d’aliments est très différent. Les fruits, par exemple, sont digérés en quelques minutes. Les légumes le sont en 30 minutes environ et les légumineuses en plusieurs heures.

Certains aliments peuvent s’associer, alors que d’autres sont incompatibles entre eux et peuvent occasionner des troubles de santé plus ou moins importants. Or, la digestion s’opère dans un contexte acido-basique qui peut considérablement varier en fonction de l’aliment ingéré. L’énergie mobilisée pour que la digestion s’opère, sera différent selon le type d’aliment consommé.

 

Une personne dont la vitalité est faible et le potentiel énergétique amoindri n’a donc pas intérêt à consommer des aliments « lourds à digérer » qui resteront longtemps dans l’estomac et les intestins, entraînant de fait une fermentation et une putréfaction importantes. Il s’ensuivra une intoxication progressive, une saturation des organes chargés d’éliminer ces déchets (foie, intestins, reins , poumons, peau, etc.)

 Comment composer ses menus ?

 

Il faut respecter des règles fondamentales et essayer de les appliquer, surtout lorsque la maladie est présente. Dans ce cas l’organisme a besoin de toutes ses capacités d’auto-guérison pour rétablir son équilibre; une alimentation trop riche ou trop « variée » l’en empêcherait ou en retarderait l’échéance.

 Voici les grandes lignes de votre repas.

 

Si nous retenons les deux principaux repas de la journée, voici comment vous devriez les composer. Je recommande aux personnes qui souhaitent se désintoxiquer en profondeur d’observer ce réglage alimentaire, au moins pendant 30 jours :

 

  • Repas de midi : des crudités avec des protéines-(env.100g de viande, poison ou un cuisse de poulet) et des légumes cuits à la vapeur.

  • Repas du soir : crudités avec des féculents et des légumes cuits à la vapeur.

 

Il n’est pas question de « régime », puisque vous pouvez manger à votre faim. De plus, l’observance des bonnes associations alimentaires permet de perdre naturellement un peu de poids sans contraindre son organisme aux privations ou restrictions qui peuvent induire des carences importantes.

 

Les règles des ces grandes lignes sont les suivantes:

 

  1. Les fruits doivent impérativement être consommés en dehors des repas ou 30 minutes avant.

  2. Faire une large place aux légumes verts (basiques) qui ne surchargent pas l’organisme et qui, au contraire, ont des capacités drainantes.

  3. Les légumes et légumineuses s’associent parfaitement entre eux de préférence cuits à la vapeur et qui restent croquants.

  4. Les féculents sont incompatibles avec les protéines (adieu notre cher steak-frites ou poisson-riz!)

  5. Les protéines s’accordent mal avec le vinaigre, le vin, le citron, les tomates…

 

Les avantages sont nombreux :

  • Digestion légère, pas de ballonnements.

  • Désintoxication de l’organisme.

  • Soulagement du système digestif.

  • Rééducation intestinale (transit amélioré)

  • Regain de vitalité.

 

Il est normal, au début de ce changement alimentaire, de voir apparaître certains troubles passagers (langue chargée, urines foncées). Ce sont des signes positifs qui témoignent du « désencrassage » qui s’opère.

 

Si vous souhaitez mettre en place ce réglage alimentaire spécifique n’hésitez pas à me contacter. Dans certains cas de pathologies déclarée, il est impératif de faire un bilan de santé ou nutritionnel au préalable.

 

Phytothérapie

 

Le but premier de la phytothérapie est de redonner aux organes leur plein pouvoir de fonctionnement en débarrassant ceux-ci des toxines et des déchets qui peuvent s’y accumuler. L’intoxication est la cause première de plusieurs maladies. Elle peut être légère ou grave selon les facteurs ayant causé l’intoxication: les médicaments chimiques, les excès alimentaires, le tabac, l’alcool, le stress.

 

Il s'agit de soigner par les plantes (par toutes méthodes), environ 100-200 variétés de plantes. Utilisation des principes actifs (à l’origine des 2/3 des médicaments), mais sans dissocier ces derniers.

 

Soins à partir de plantes fraiches ou transformées 

 

En infusion (10 à 15 minutes), capsules, extraits, enveloppements,  décoctions (bouillies pendant 10 à 15 minutes), lotions, dans les bains et en macération (alcool, glycérine, vinaigre).

 

Les plantes diurétiques

 

  • Plantes potagères essentielles

  • Frêne

  • Bouleau

  • Gingembre

  • Céleri (draine aussi le foie, les poumons, reminéralisant tonifiant)

  • Poireaux (Allium Porrum)- durétique, diminue l’acide urique

  • Oignon (Allium Cepa) : alcalinisant, hypoglycémiant

  • Fenouil (Foeniculum Vulgare) : il favorise la venue des règles (emménagogue). Il favorise la lactation chez la maman (galactogène)

 

 

 

 
 
 

100% NATURAL FOOD & COSMETICS

Leteab Ammar Tewolde

Nutritionniste, Homéopathe, Naturopathe

tleteab@yahoo.com - www.leteab.ch

+41(0)79 705 50 73

f

WEBDESIGN BY AVENEW